Docteur Geoffroy COUCHET

Chirurgie Vasculaire Cérébrale

→  Chirurgie de la Carotide
 → Angioplastie Carotidienne

 

Anévrisme Aortique

 → Chirurgie Aortique
 → Endoprothèse Abdominale
 → Endoprothèse Thoracique

Artérite des Membres Inférieurs

 → Revascularisation
 → Angioplastie / Stent
 → Pontage
 → Sauvetage de Membres

Chirurgie des Varices

 → Chirurgie Veineuse

 Chirurgie Vasculaire Cérébrale

L'ANGIOPLASTIE CAROTIDIENNE

Quelques explications

L’angioplastie carotidienne endoluminale (passage par l’intérieur de l’artère) consiste en une ponction de l’artère fémorale dans l’aine, avec introduction d’un ballon de dilatation associé un stent (ressort métallique).

Cf: Illustration de droite >>


Cette technique, selon les dernières recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) ne s’applique qu’à certains patients.

Angioplastie carotidienne

On pratique une angioplastie carotidienne pour les patients victimes d’uneattaque cérébrale ou oculaire.’athérosclérose est le plus souvent responsable de ce type d’accident. Sans traitement, le patient risque une récidive ou des séquelles de type : paralysie, perte de champ visuel, problème d’élocution.

Le traitement approprié se compose de médicaments de type aspirine et d’une intervention chirurgicale de type endartériectomie carotidienne. Cette opération permettra d’enlever la plaque d'athérosclérose à l’origine de l’accident artériel. Cette intervention peut être réalisée sous anesthésie générale ou locale. C’est une intervention délicate qui comporte des risques de complications opératoires, cependant, elle permet au patient de diminuer considérablement le risque de récidive.

L’autre traitement est l’angioplastie. Cette technique permet de réparer le rétrécissement de l’artère de l’intérieur à l’aide d’une valve et permet en outre de diminuer les risques de complications opératoires. On l’utilise pour les artères du cœur, des jambes ou pour toutes les artères non accessibles par chirurgie classique.

La valve introduite permet de réaliser un diagnostic et d’évaluer la nature de la lésion carotidienne. Un anticoagulant est administré afin de permettre le franchissement dans l’artère, puis un dispositif de protection est placé en aval. L'endoprothèse (ou stent) est ensuite installée. Elle sera ajustée sur les parois de l’artère, grâce aux ballonnets d’angioplastie.

angioplastie carotidienne

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !